6 réponses à “Venise, en mer inconnue”

  1. VIANNAY Pierre (croiseur)

    Bonjour Dejha,

    Beau reportage !

    J’étais a Venise début Avril. J’aime m’y ressourcer tous les 7 ou 8 ans. Pour ma part je suis surtout sensible à la peinture, à l’art de vivre vénitien; Y aller naviguer, pourquoi pas mais une fois ma soif de culture étanchée.

    Je suis allé visiter le chantier de San Trovaso où l’on construit encore des Gondoles et je me suis aussi éclaté du coté de la Salute où se trouve un fabricant de « forcola » j’aurais bien craqué mais ça coute environ 500 Euros et je en vois pas ce que j’en aurais fait tant sur mon Nomad que sur mon petit voilier !

    Je ne vais jamais à venise sans aller à Torcello; j’adore la cathédrale et surtout son tympan orné d’un jugement dernier en mosaïque qui à lui seul mérite le voyage à Venise.

    Encore merci de ce beau récit !

    P.V

  2. Un kayak trip vénitien | SophiaOutdoor

    […] Venise, ses gondoles, ses vaporettos et ses canaux […]

  3. yanu

    Rafraichissant et merci pour ce périple vénitien en kayak, sur mon site vous verrez un peu mon voyage à Venise en kayak aussi

  4. françois

    Bonjour, merci pour ce récit qui donne envie. Je serai à Venise en Avril. A votre connaissance, y a t’il un prestataire de service, un club nautique à Venise qui pourrait me louer un canoe ou cayak pour une excursion seul ou en groupe ?. Merci ….