Pour clore la fin du monde avec les mayas

Les « Endurydeuses », un groupe de bikeuses qui roule entre filles, qui papotent de vélos, de gâteaux et autres, ont eu l’idée d’organiser une journée de ride à Janas, près de la Seyne sur Mer, le 22 décembre pour fêter Noël.

Exceptionnellement, pour l’occasion, les garçons avaient été conviés, et l’ambiance de la journée promettait d’être très animée !

janas

Après avoir parcouru une sélection des plus beaux sentiers d’un secteur d’exception, on s’est retrouvés sur un terrain de jeux favori : une zone de dirt avec des bosses et gaps à gogo.  Et nous voilà (presque) tous à tester notre maitrise respective de l’apesanteur.

Mais tout s’est arrêté au moment où mon deuxième butterfly jump s’est transformé en atterrissage d’hippopotame, le buste sur le guidon planté en terre. Ouch ! Ça fait mal… Le souffle coupé, colonne et poitrine douloureuse, majeur gauche en vrac… Non, pas tomber dans les pommes… Non, non… Et voilà je me suis encore fait remarquer, c’est malin !

En attendant les secours, Bourriquet dans le rôle du soutien dorsal dans la pente a fini avec les crampes aux cuisses, et mon infirmière Ludi en soutien tête avec des crampes aux mains.

Après une longue attente où j’ai tremblé comme une feuille malgré des tonnes de vestes, la couverture de survie périmée de Bourriquet (si, si, je m’en souviens :-) ), et de sachet chauffant de Nath, je crois, arrivent enfin les pompiers puis le médecin de garde. En quelques minutes, j’étais dans les nuages, shootée à la morphine, l’oxygène et bercée par une mélodie de sirène.

Bilan : métacarpe du majeur gauche cassé et fracture du foie (eh oui, moi non plus je ne savais pas que ça existait aussi pour le foie) avec une lacération de 6 cm  quand même, et risque d’hémorragie interne.

Résultat : une semaine d’observation à hôpital Ste Anne de Toulon, et interdiction formelle de toute activité sportive, enfin presque ;-D pendant 3 mois. Ça, ça va être super challenging !

En tous les cas, je voulais vous remercier  toutes et tous pour vos nombreux témoignages et messages de soutiens. Je me suis dit que j’avais vraiment de la chance de vous avoir comme amis, amies :-)

Bonne Année 2013 ! Et qu’elle puisse apporter à tous Joie, Tolérance, et Bienveillance.

Allez, à la prochaine sur le vélo bien sur ;-)

Banana smilie, who never gives up !

8 réponses à “Pour clore la fin du monde avec les mayas”

  1. Patrick LAFONT

    et ben .. tu nous as fait peur quand même ! …. Geneviève te moi te souhaitons un prompt rétablissement et une année 2013 bien meilleure que cette fin d’année 2012 !
    Bises

  2. vtt de pays

    Bon courage et patience (obligatoire)pour le rétablissement, cela fait trois année consécutive que je suis dans votre cas, mais je continu le vtt…..Bravo aux filles, ce sont les seules déguisée…Bonne année

  3. VERDIELL Philippe

    Tu t’en sorts bien heureusement , je te souhaite un bon rétablissement et une heureuse année

    Phil

  4. Romarin 06

    « Allez, à la prochaine sur le vélo bien sur »

    A moins que ce soit en kayak…
    Courage, bon rétablissement.
    BONNE ANNEE 2013, sur roues et sur l’eau .

  5. jj

    Aie !!! je ne savais pas que ta chute avait été si « grave ».
    Patience, remets toi vite et reviens nous avec le sourire comme toujours.
    De gros bisous et bonne année 2013, ainsi qu’ à ton fidèle Bourriquet.
    jj

  6. Endurydeuses à la Razorbike | SophiaOutdoor

    [...] fois depuis de longues années de fidélité, Banana étant encore en convalescence après ses folies des fêtes ! Alors on est venu encourager les Endurydeuses, plus nombreuses et déterminées que jamais à [...]

  7. Phil'Ô

    Oups, j’apprends avec un peu de retard la mésaventure de Banana qui n’a pourtant pas quitté son smilie !

    Prompt rétablissement ! Normalement tout devrait être rentré dans l’ordre pour les beaux jours ;-)

  8. Rétrospective VTT 2013 | SophiaOutdoor

    […] notre rétrospective annuelle se poursuit avec l’activité phare de SO : le VTT. Passée la vilaine blessure de Banana fin 2012, la reprise s’est faite très progressivement pour retrouver un pic de forme début […]

Laisser un commentaire