A la mi-août, on s’était dit qu’il serait sympa d’aller découvrir quelques spéciales de l’enduro des Portes du Mercantour, dont l’édition 2009 était prévue 3 semaines plus tard. Et qui dit Portes du Mercantour, dit Guillaumes au fond de la vallée du Var, à l’entrée des gorges du Daluis, mais aussi Châteauneuf d’Entraunes, synonyme du spot magique des terres grises du plan de Bante.

guillaumes

Le groupe de base était constitué de Rémy, Astérism, Pierre-Yves, Guillaume, Lolotte, Banana et Bourriquet votre serviteur.

Nous enchainerons d’abord une maginfique descente de -600m au départ de la roche d’Arié au-dessus de Sauze (1520m) jusqu’à Villeneuve d’Entraunes, puis traversée du Var pour remonter la piste de Châteauneuf d’Entraunes et sa célèbre spéciale des terres grises où nous prendrons notre temps à la fois pour les plus beaux enchainements et les incontournables clichés numériques.

De retour à Guillaumes, gros coup de chaud pour ma pomme et nous décidons de rentrer, Banana et moi, ainsi que Lolotte.  Un retour par Péone et Valberg pour changer, mais sous un déluge de foudre et de grêle, ce qui nous fait craindre pour le reste du groupe qui était reparti pour d’autres spéciales. En fait que nenni, l’orage est resté en bordure Est du Var et ils auront enchainé plus de 2000m positifs de descentes plus belles les unes que les autres avec à peine trois gouttes pour humecter les sentiers !

Massacre à la pelleteuse

A noter que depuis la fin de l’été, la zone fragile des terres grises a vu ses crêtes laminées par une pelleteuse pour ouvrir une large piste accessible aux 4×4 et autres quads ! 👿 Un acte déplorable susceptible d’accélérer l’érosion déjà sensible en ces lieux. Les détails ici

Photos du jour