À vélo au lac de Nino

À vélo au lac de Nino

18
septembre
2018

Le vtt en Corse, d’expérience c’est compliqué, et la frontière entre paradis et purgatoire y est souvent ténue.

Il y a justement un lieu magique où je tenais absolument à emmener Banana lors de ce énième voyage en île de Beauté. À 1743m d’altitude, un ancien lac glaciaire, deuxième plus grand de Corse et source du fleuve Tavignanu, un espace idyllique, serein et hors du temps : le lac de Nino (ou Ninu).

18 Sep 2018 | Featured | 0 commentaires

Le vtt en Corse, d’expérience c’est compliqué, et la frontière entre paradis et purgatoire y est souvent ténue.

Il y a justement un lieu magique où je tenais absolument à emmener Banana lors de ce énième voyage en île de Beauté. À 1743m d’altitude, un ancien lac glaciaire, deuxième plus grand de Corse et source du fleuve Tavignanu, un espace idyllique, serein et hors du temps : le lac de Nino (ou Ninu).

Les 9 premiers km du sentier, d’abord GR20 puis chemin de ronde, sont un régal pour les yeux et le plaisir de rouler dans une nature d’exception !

J’en avais gardé un souvenir ému en 1996, lors de ma traversée du GR20 Nord en solitaire. Avec ses pozzines, ses chevaux, vaches et cochons en liberté, c’est un écosystème harmonieux baigné d’une paix de début du monde qui y règne.

Fin du paradis avec 430m très compliqués à franchir ( on monte en haut à gauche).

Le guide Vtopo proposait justement une boucle classée V5-, en précisant bien la présence d’un portage infernal de +430m et une partie de la descente sur le GR20 qualifiée de « virile », et pour vététistes “avertis”.

Soulagement du corps, des yeux, et de l’esprit devant la perle des lacs Corses : le lac de Nino à 1743m.

Les dix premiers kilomètres du « chemin de ronde », qui forment par ailleurs une boucle pour un autre topo depuis le col de Vergio sont une merveille ! Mais soyons honnêtes, car pour le reste, le vélo se justifie éventuellement pour dire « on l’a fait », mais il n’y a pas vraiment sa place.

Banana se sent un air de parenté avec cette jument rousse

Bourriquet constatant que cet équidé correspond parfaitement à la hauteur de selle de son YT Jeffsy

Reste que le tout est grandiose, surtout avec la brume qui s’invite durant notre retour, rendant la difficulté du terrain encore plus poignante.

Le GR20 n’a pas été conçu pour être roulé 😀

L’arbre tordu du col de St Pierre (le deuxième est mort il y a quelques années)

Et comme souvent en pareil cas, le souvenir filtrera de lui-même les moments les plus pénibles pour n’en garder que l’exceptionnel.

 Adieu au paradis

0 commentaires

Envie d'écrire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest