À la pagaie

Kayak d’Azur

Deux ans après notre arrivée dans la belle discipline kayak de mer, le moment est venu de participer à une manifestation organisée. Avec le Kayak d’Azur 2014, 2ème édition, nous sommes très loin des randos de masse VTT qui rassemblent plusieurs centaines de pratiquants. Le KM reste encore relativement confidentiel, et ça n’est pas pour nous déplaire. Pourtant, le club Estérel Kayak 83 à Agay, malgré une communication assez discrète, parvient à réunir 70 kayaks et SUP (Stand Up Paddle) pour un week-end festif et sportif sur l’un des plus beaux sites de méditerranée.

Rétrospective 2013 kayak de mer

Un peu moins de kayak de mer que l’année passée, mais de beaux moments inoubliables en plus des sorties lacustres ou maritimes locales : des navigations exotiques au mois d’avril à l’île d’Elbe, et une sortie exceptionnelle au lac de Ste Croix et dans le grand canyon du Verdon en crue en mai.

La jungle des hautes gorges

Le week-end de Pentecôte était, comme tous ceux de cet hiver/printemps 2013, à double tranchant côté météo. Après un samedi sous des trombes d’eau, une amélioration devait s’amorcer vers l’Ouest de la région dimanche puis se confirmer lundi. Trop de boue pour le vélo, trop de vent et de vagues pour naviguer en mer, alors cap sur le Verdon, pour redécouvrir en kayak cette fois, la somptueuse pièce d’eau artificielle du lac de Sainte Croix.

Bella Isola Elba

Afin d’inaugurer notre premier “camper trip”, nous avons choisi l’île d’Elbe. Cette “petite Corse” Italienne, finalement assez méconnue des français, et même ignorée des voileux, qui la négligent au profit de l’incontournable voisine Mauresque.

Fenêtre lacustre dans les bouches

Après la ténébreuse Scandola et les vertigineuses calanches de Piana, deux randos kayak font partie des grands incontournables Corses : les falaises calcaire de Bonifacio, et dans les bouches du même nom, les redoutées îles Lavezzi. La fin de séjour approchant, les...

Le Lido, camp de base Vénitien

Visiter la lagune de Venise en kayak suppose quelque contraintes, notamment en matière de camp de base. On oublie les logements dans la cité elle-même, le parking à l'entrée de la ville coute un bras, et les manipulations de bateaux et de matériel seraient dans tous...

Pin It on Pinterest