C’est parti pour la quadrilogie du Queyras 2010 ! Déjà roulée, mais jamais égalée, cette région reste bénie du dieu randonnée et vélo de montagne. C’est donc sans hésitation que l’ASCVTT y organise une nouvelle fois son traditionnel séjour estival, ouvert cette année à un petit groupe du forum 1001sentiers, avec l’ambition non dissimulée d’accrocher plusieurs sommets +3000m à leur tableau !

Le Grand GlaizaEn vrac

Au programme de ce séjour exceptionnel à plus d’un titre :

  • un chalet king size confortable (19 couchages), dégoté par RecoB dans le très beau et très tranquille hameau du Coin, au-dessus de Molines en Queyras
  • jusqu’à 16 membres du club, et 5 externes, pour une ambiance colo en diable !
  • quasiment une semaine de beau temps pour ceux qui sont restés jusqu’au bout
  • une ou deux offres de parcours par jour : celles du “Junkie Tour” de Shostag (+3000m en série), et les autres ou variantes plus “estivales” de RecoB
  • la recette de pâtes à la Vodka de Max (qui, enrhumé pendant le séjour avait du mal à apprécier le dosage 😆 )
  • les sandwichs “pleine baguette” de la boulangerie de Molines
  • le barbecue aux branches de mélèze
  • une terrasse et un jardin pour l’after bike
  • les petits plats du trio Banana, Caro, Astérism
  • une intendance de maestro avec Max
  • des paysages d’exception, des images, beaucoup d’images
  • des portages velus
  • des descentes poilues
  • quelques bestiaux locaux
  • un vélo perdu en pleine montagne… puis retrouvé (sacré franco !)
  • aucune casse matérielle ni corporelle malgré l’importance du groupe et l’engagement de certaines sorties (sauf Banana qui s’est foulé l’orteil en tongs dans l’escalier d’accès le premier jour, oh my 🙄 )
  • une séance de cinéma nocturne en pleine nature (avec le Génépi de Francis qui s’est évaporé sur le chemin du retour 😛 )
  • quelques grands moments, de ceux qui laissent du bon souvenir !

Le choix cornélien du parcours du lendemain

Arrivés le samedi en fin de journée, Shostag, Platoon et Patrick avaient déjà démarré les hostilités avec la Tête de la Cula (3121m).

Après beaucoup de questions et d’hésitation sur le choix de la première rando du dimanche, on convient finalement de faire une “commune” à options, afin de rouler tous ensemble, tout en respectant la condition physique et les possibilités de chacun.

Le choix se porte sur le Grand Glaiza, que Shostag connait déjà, et qui permet de s’arrêter au choix au lac du Grand  Laus, après 1100m d’ascension, pour ceux qui ne sentent pas trop les 6 ou 700m de portage obligatoire du sommet, ou un peu plus haut au Pic de Malrif.

Premier 3000

Sur les 12 au départ d’Aiguilles, nous serons finalement 8 à vouloir conquérir le sommet du Grand Glaiza, à 3293m. En trail pédestre pour ma part depuis le lac, pour ne pas trop m’entamer en début de séjour, car il faut dire qu’une bonne partie de l’ascension se fait, tout le monde l’aura compris, vélo sur le dos :mrgreen:

Le sommet est facilement accessible par la crête dite des “Eaux Pendantes”, avec juste un peu de rocher pour atteindre la partie sommitale, dont le versant italien plonge quand même sur 1000m d’à pic.

Les conditions sont simplement excellentes, malgré les moutons de nuages disséminés. Par contre, toujours à l’ombre, le groupe de 4 se gèle au lac, et décide de redescendre avant nous.

Descente en vrai mode trail pour ma part (en courant), un peu en avant de la meute des freeriders afin de ne pas trop perdre sur eux. Et en finale, ce sont eux qui perdront une heure à chercher… le vélo que Franco avait posé dans un coin à la montée, et qu’il n’arrivait plus à retrouver à la descente 😆 De mon côté je retrouve mon bike au lac, dont la garde avait été confiée à un groupe de campeurs venus pour regarder les étoiles filantes.

La descente finale depuis le lac du Grand Laus sur Aiguilles par le GR58 est un véritable must, à peine durcie sur la fin avec de la caillasse bien de chez nous.

Première journée réussie, avec déjà des images plein la tête !

Le lac du Grand Laus

Les photos

8 août 2010