Pour une rando dite “panoramique”, il y a de meilleure couverture météo que celle du jour ! Mais au milieu d’une fin d’hiver si capricieuse, et à l’annonce d’un avis de “grand frais” sur le Sud-Est, avec début de pluie prévu vers 16h le samedi, à continuer dimanche, on a quand même osé tenter le coup sur cette proposition ASCVTT de Shostag basée sur un topo VTTourien de Phil’Ô. Et on ne l’a pas regretté.

Menton - GrammondoSi l’on regrette l’absence de paysage à 360° au sommet de ce sommet frontalier peu pratiqué, et dont nous ne ferons même pas la courte ascension pédestre pour cause de brume et de vent violent, la difficulté continue de la montée associée au froid humide en altitude aura été largement compensée par la qualité et la variété de la descente sans interruption jusqu’à la mer.

Ajouté à cela l’excellente ambiance des dix courageux, dont trois filles, de l’ASCVTT, les paysages de la plongée sur Menton qui restent magiques quelque soit le temps, les restes de neige aux abords du sommet, les passages parfois très techniques de la descente sur la crête, la descente ludique en ville qui ne semble pas vouloir s’arrêter, l’odeur de l’iode si caractéristique des coups de vent d’Est, et la pluie qui a bien voulu attendre que nous soyons attablés au bar pour se déchainer.